Devenir animateur Radio/TV

Groupe d'enfants

Allcasting vous explique ce métier en détails et vous offre ses conseils pour réussir un premier casting ou un premier passage télévisé. Avant tout dites vous qu’animateur est un vrai métier !

Présence, charisme, bonne humeur, sens de la communication : à la radio, l’animateur doit aussi avoir une voix, un style, un humour qui passent bien sur les ondes, à la télévision, c’est son physique et sa personnalité qui vont séduire le téléspectateur. Quel que soit le genre de son émission (jeu TV, télé réalité, variétés, magazine d’information…), il a à cœur de la préparer dans les moindres détails. Sujets traités, choix des intervenants, programmation musicale, alternance de débats sur le plateau et de reportages sur le terrain : l’animateur est à la recherche de la formule magique qui permettra de capter un maximum d’auditeurs ou de téléspectateurs afin de faire la meilleure audience possible.

Pour les enregistrements, l’animateur peut travailler dans les studios de la radio ou de la chaîne de télévision ou dans des studios indépendants, ou encore de réaliser des plateaux à l’extérieur. La préparation de l'émission se fait soit de chez lui, soit dans les bureaux de la station ou de la chaîne.

Coté formation, sachez qu’il n'existe pas de formation spécifique au métier d'animateur radio/télé. Il faut multiplier les stages pour acquérir de l’expérience. Un Deug Arts mentions Médiation culturelle et communication (MCC) ainsi qu’un IUP Métiers de l'image et du son peuvent être utiles. Des écoles privées de communication et Le Studio Ecole de France (92) forment également au métier d'animateur, mais ne garantissent en rien une place dans le petit écran !

Pour le salaire, à moins d’avoir inscrit son nom dans le club très fermé des stars du PAF, l’animateur a souvent un statut précaire, et n’est rémunéré qu’au « cachet » ou à la « pige », c’est-à-dire à la prestation. Le salaire est extrêmement variable selon l'employeur, la notoriété de l'animateur, la durée de l'émission et sa fréquence. Il est généralement compris entre le SMIC et 3 000 euros par mois. Mais il peut être bien plus élevé pour les plus célèbres (jusqu'à 60 000 euros par mois).

Si le métier vous tente, il est conseillé de viser, dans un premier temps, les radios locales ou les petites chaînes du câble et du satellite. Après, tout est affaire de dynamisme, de culot et… de rencontres plus ou moins chanceuses.

Avant que la télé ou la radio ne vous ouvrent leurs portes, vous devrez passer de nombreux castings !

Retrouvez également de nombreuses offres de casting sur notre site en cliquant ci-dessous.

Consulter les castings télé Consulter les castings radio